Comment identifier les problèmes de fondation de votre maison suffisamment tôt

de | 17 septembre 2015

Les constructions récentes ou anciennes peuvent subir différents types de désagréments notamment l’apparition de fissures plus ou moins importantes. Certaines sont sans importance pour la résistance de la structure, d’autres peuvent l’affecter.

Si vous voulez éviter les coûteux travaux voici quelques astuces utiles

Quelle est l’importance des fissures ?

Tout d’abord il est important d’identifier le type de fissures ainsi que leur importance :

  • faïençage
  • microfissure
  • fissure
  • lézarde ou crevasse

Faïençage : c’est un réseau concernant uniquement la couche supérieure de l’enduit, avec une ouverture ne dépassant pas les 0,2 mm.

Microfissure : ouverture linéaire concernant toute la surface de l’enduit et dont l’épaisseur ne dépasse pas 0,2 mm.

Fissures : elles concernent l’épaisseur de l’enduit voire de la maçonnerie. l’ouverture est comprise entre 0,2 mm et 2 mm.

Lézarde ou crevasse : ouverture de plus de 2 mm d’épaisseur qui traversent la maçonnerie.

A partir des fissures, l’on commence à avoir à faire à des désagréments sérieux qui peuvent compromettre la solidité du bâtiment. Ces types de fissures sont d’ailleurs généralement prises en compte par l’assurance dommage-ouvrage (DO).

Où sont situées les fissures ?

Il existe plusieurs types de fissures et leur localisation peut donner une indication sur leur origine potentielle.

Des fissures horizontales situées au niveau du plancher béton ou 1 ou 2 rangs en dessous sont généralement dues à une rotation du plancher béton.

Un faïençage de l’enduit est souvent dû à un séchage trop rapide ou un mauvais talochage.

Des fissures verticales entre 2 bâtiments sont dues à l’absence de joint de dilatation.

Microfissures ou fissures verticales ou horizontales : elles apparaissent généralement lorsque 2 matériaux cohabitent et ne sont pas de la même nature, comme par exemple du parpaing et du béton cellulaire ou de la brique monomur.  La composition différente entraîne une réaction différente à la chaleur et à l’humidité et donc des dilatations, et rétractations différentes, ce qui crée les fissures.

Les micro-fissurations des enduits béton sont généralement dues à un excès d’eau, un mauvais dosage, une épaisseur trop importante ou encore un problème d’adhérence.

Les fissures obliques ou verticales en haut ou en bas d’ouvertures sont dues à un manque de résistance de la maçonnerie dans les angles.

Les fissures verticales dans les angles de la maison sont dues à un problème de chaînage horizontal.

Des micro-fissures au niveau des joints de maçonnerie sont le plus souvent dues à un montage défectueux des blocs ou à un enduisage trop peu de temps après la construction.

Enfin des fissures ou lézardes en diagonale, dans les murs sont souvent la conséquence d’une instabilité des fondations ou du terrain. Elle peuvent avoir des conséquences importantes

Comment réagir en cas de fissures

Chaque type de problématique possède une solution plus ou moins onéreuse. Il est très important de réagir très rapidement dès l’apparition de fissures, car agir tôt peut limiter le coût. Les fissures dues à des problèmes de terrain ou de fondations peuvent être traitées par de la résine expansive ou par un renforcement des fondations. Plusieurs intervenants existent en France et au Québec, comme Constructions Mega

Vous avez aimé, likez, merci d'avance
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •