Comment obtenir gratuitement des fruits et légumes ?

de | 23 août 2011

Comment économiser sur l'alimentation grace au glanage ?

Savez vous qu'il existe une astuce secrète pour profiter de produits agricoles gratuitement. Attention, rien à voir avec du vol, c'est une technique légale, inscrite dans le code pénal.

En effet dès la fin de l'été et à l'arrivée du mois de septembre, une activité méconnue prépare son démarrage, c'est le glanage.

C'est à cette saison que la plupart des fruits et baies arrivent à maturité. Le glanage est finalement plus connu sous la forme de la cueillette des champignons, du ramassage des mûres ou des chataignes.

 

Qu'est ce que le glanage, que dit la loi ?

Définition du droit de glanage :

«Le droit de glanage est précisé à l'article R26 du code pénal et autorise entre le lever et le coucher du soleil le ramassage des fruits et légumes non ramassés dans les champs et les vergers, ainsi que les objets laissés dans la rue».

Actuellement ce serait le code civil qui prendrait le relai au niveau législation, au sein de l'article 520 qui stipule que

«les récoltes pendantes par les racines et les fruits des arbres non encore recueillis sont pareillement immeubles.Dès que les grains sont coupés et les fruits détachés, quoique non enlevés, ils sont meubles. Si une partie seulement de la récolte est coupée, cette partie seule est meuble.»

Une autre définition du glanage serait :

Une technique consistant à "récupérer de la nourriture à la fin des marchés, dans les poubelles des commerçants ou dans les containers des supermarchés".

Le glanage peut également être défini de la manière suivante:

«fait de glaner, recueillir dans les champs les épis restés sur le sol après la moisson»

On distingue le glanage du grapillage. Le premier concerne ce qui reste sur le sol comme les pommes de terres ou les céréales. Quant au grappillage, le terme est destiné à tout ce qui reste sur les arbres ou arbustes après la cueillette comme les raisins, les pommes, et la plupart des fruits. Qui sont les glaneurs? Tous les profils sont concernés, allant de la personne sans logement, en pensant par le chomeur, l'amoureux de la nature ou l'économe.

 

Comment faire pour profiter du glanage pour réaliser des économies sur la nourriture ?

En pratique, le mieux, par respect est de demander l'autorisation à l'agriculteur possèdant le champ pour le glanage des pommes de terres par exemple.

A la fin des marchés, si les caisses avec les fruits et légumes abimés sont laissées sur place et que les vendeurs sont partis, vous pouvez glaner sans problème, ce sont des produits destinés à la poubelle. Les récupèrer évitera le gachis.

Concernant les fruits tombés d'un arbre (pommes, poires, chataignes…) et se trouvant sur la voie publique, il est possible de les ramasser sans demander d'autorisation.

La cueillette des mûres dans les haies est également autorisée lorsque ces haies sont dans le domaine public. Il ne faut pas pénétrer dans un champ pour les cueillir si vous n'avez pas l'autorisation du propriétaire.

Après les vendanges qui ont lieu au mois de septembre, de nombreuses grappes de raisins sont également laissées au sol et ne seront jamais ramassées. Dans ce cas là il faut demander également l'autorisation au propriétaire des vignes.

Enfin, la cueillette des champignons en forêt publique est également autorisée.

 

Combien peut-on économiser grace au glanage ?

Il faut reconnaître que les prix des fruits et légumes sont relativement élevés. Il faut d'ailleurs acheter directement chez le producteur si vous le pouvez. Cela permet de profiter de tarifs bien meilleurs qu'au supermarché. Acheter sur les marchés est également une solution économique.

Revenons à nos moutons 😉

Voici quelques exemples de tarifs de fruits et légumes que vous pourrez glaner :

  • pommes de terre (entre 1,50 € et 2 €/kg en aout 2011)
  • raisin (entre 3 € et 4 €/kg en aout 2011)
  • pommes (entre 2 € et 2,5 €/kg en aout 2011)
  • poires (entre 2 et 3 €/kg en aout 2011)…

En s'y prenant bien, il est facile d'économiser 100 à 200 € chaque année grâce au glanage, qui est méthode à la fois économique et écologique (cela évite en effet un certain gâchi).

 

Pour en savoir plus sur le glanage

Vidéo : http://videos.tf1.fr/jt-13h/les-chomeurs-profitent-du-glanage-pour-se-nourrir-6065701.html

 

Si vous avez une expérience du glanage ou si vous êtes contre, n'hésitez à ajouter un commentaire pour faire partager votre expérience.

Vous avez aimé, likez, merci d'avance
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *