Emprunter avec un prêteur privé

de | 31 janvier 2016

Comment choisir un prêteur privé et quelles questions lui poser avant de faire affaire ?

faire appel à un prêteur privéToute personne ne désirant pas s’adresser à d’un établissement bancaire peut parfaitement le faire avec un prêteur privé ou encore une personne de son entourage.

Pour quelles raisons peut-on s’adresser à un prêteur privé ?

A ce jour, beaucoup de personnes ignorent qu’en effet l’on peut très bien se prêter de l’argent entre particuliers. C’est aussi la seule possibilité pour le débiteur qui a de gros soucis financiers et qui a été inscrit au registre de la banque de France comme mauvais payeur.

Par contre et avant de demander à vos connaissances, il faut bien s’assurer qu’il n’y aura aucunes discordes avec la personne qui va vous octroyer ce crédit. Cela peut être un ami d’enfance, un proche de la famille, peu importe. L’important est que tout se passe dans les meilleures conditions.


Si toutefois vous avez peur que cela ne se déroule pas bien, il est préférable de s’en remettre au prêteur privé. C’est malgré tout une démarche quelque peu délicate et la confiance entre les deux parties doit être intacte, d’où l’intérêt de passer par des sites internet spécialisés et fiables de prêteur privé

Comment s’y prendre pour trouver le prêteur privé ?

Tout d’abord, il suffit d’aller sur internet et de vous rendre sur la liste des demandes de prêts. Une fois que vous aurez sélectionné un site, le commanditaire de son côté cliquera sur la rubrique  » contacter  » afin de vous transférer le codex à remplir comportant les diverses propositions, par le biais de votre messagerie personnelle.

Ensuite on vous demandera de vous inscrire sur ce site spécifique afin de recevoir et remplir le formulaire de prêt qui sera lu par d’autres adhérents désirant vous faire ce prêt. Parmi les documents officiels , il y aura:

  • une notification de convention pour la demande de crédit,
  • un exemplaire d’acceptation et d’engagement pour rembourser l’argent emprunté,
  • l’annexe numéro 1 (si plus de deux intervenants à l’acte),
  • l’annexe numéro 2 (constitution du patrimoine existant),
  • l’annexe numéro 3 (conditions requises pour l’obtention du prêt).

A ce titre, vous trouverez divers sites de textes de références concernant les articles 1319/1322 et 1326 dont vous aurez besoin pour bien respecter la législation en vigueur.

La reconnaissance de dettes manuscrite n’est pas obligatoire lorsque le montant est inférieur à 760 Euros. En revanche, si c’est au dessus, non seulement la loi l’exige mais il faut également faire le nécessaire auprès des impôts.

L’emprunteur doit déclarer l’existence du prêt octroyé et le créancier privé doit déclarer les intérêts perçus comme revenus.

Comme plus de 4000 astucieux, recevez gratuitement nos méthodes pour dépenser moins et gagner plus : votre loto gratuit toutes les semaines, de l'argent poche en plus ou un complément de salaire...


Vous avez aimé, likez, merci d'avance
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *