Que faire d’une voiture en fin de vie, comment récupérer un peu d’argent ?

de | 14 décembre 2015

Comment gagner un peu d’argent avec une voiture en fin de vie

Après un accident ou encore avec les années qui passent, la voiture ne répond plus vraiment aux attentes de son propriétaire ou pire encore il n’arrive même plus à passer le contrôle technique.

Du côté des assureurs, plus d’espoir non plus, les réparations de la voiture dépassent largement sa valeur.

Une fois que toutes les solutions pour essayer de récupérer une partie de la somme investie au moment de l’achat a été envisagé, mais il n’y a plus de grands espoirs, envoyer sa voiture à la casse peut sembler être la solution définitive.

Quelles options sont offertes pour une voiture qui ne peut être réparée ?

Dans le but d’éviter de garder une voiture épave au fond de son garage ou de recevoir une amende alors que le propriétaire tentait de s’en débarrasser par lui-même, se tourner vers un broyeur agréé est une bien meilleure solution.

Mais attention ! Il est préférable de se tourner vers un broyeur agréé. Ce service est gratuit, mais le remorquage jusqu’au centre de démolition est à la charge du propriétaire. Il serait important de se renseigner auprès de la préfecture pour connaitre les formalités administratives concernant l’envoi de son véhicule à la casse.


Alors que cette solution peut être satisfaisante pour certains propriétaires d’autres pourront essayer de se renseigner auprès de leur assurance respective et voir ce qu’elle leur propose. En général, si une voiture en fin de vie est jugée techniquement ou économiquement irréparable suite à une expertise, le propriétaire peut faire le choix d’accepter l’offre d’indemnisation de l’assurance et remettre les papiers du véhicule à l’assureur pour les démarches administratives ou il peut refuser l’offre après le délai de réflexion si elle ne lui parait pas être appropriée.

Une fois le refus signifié, il peut choisir de réparer la voiture par ses propres moyens pour une remise sur route ou analyser les autres options qui s’offrent à lui.

Tout d’abord, s’il a quelques notions en mécanique, il peut essayer de voir s’il y a moyen de trouver quelques pièces qui pourraient être vendues comme pièces détachées ou il peut se tourner vers un garage. Il peut aussi choisir de se tourner vers un site de reprise de véhicule.

Avec des agences de reprise dans les principales régions, il ne sera pas difficile d’en trouver un près de la résidence du propriétaire. D’ailleurs plusieurs sites comme vendez votre voiture proposent de racheter le véhicule du client même s’il n’est plus en bon état.

Même les véhicules qui doivent être envoyés à la casse sont acceptés, après une estimation rapide en ligne, un rendez-vous est pris avec un expert et si tout se passe bien, un paiement rapide est fait.

Toutes les options seront prises en considération avant de décider si la voiture en fin de vie doit vraiment être détruite. En effet, il se peut que l’expert trouve un ou plusieurs équipements en état de marche qui pourraient être récupérés et faire gagner un peu d’argent en plus au client.

Mais même si rien ne marche, il sera toujours possible de faire racheter sa voiture épave.

Avant de prendre la décision de faire racheter son véhicule par une agence de reprise comme : rachat-voiture.fr ou de l’envoyer chez un broyeur agréé, il est important de bien se renseigner sur les formalités.

Dans le cas où le véhicule soit racheté par une agence de reprise, il est préférable de bien demander à l’expert si la voiture sera réparée et remise sur route ou si elle sera détruite. Cela évitera par la suite d’avoir la mauvaise surprise de réaliser que son véhicule qui n’était plus en état a été remis en circulation après quelque temps.

Comme plus de 4000 astucieux, recevez gratuitement nos méthodes pour dépenser moins et gagner plus : votre loto gratuit toutes les semaines, de l'argent poche en plus ou un complément de salaire...


Vous avez aimé, likez, merci d'avance
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *