Investir dans l’immobilier à Montréal

de | 15 août 2015

Investir dans l’immobilier, au Québec

Rechercher l’indépendance financière est un objectif pour beaucoup d’entre nous. C’est d’ailleurs pour cela que vous êtes de plus en plus nombreux à chercher des méthodes pour arrondir vos fins de mois.

L’immobilier est un exemple rentable et sérieux. Dans cet article nous allons parler d’immobilier au Canada.

Est il possible d’investir dans l’immobilier au Canada, au Québec ? est ce aussi rentable qu’en France ?

L’immobilier locatif en France

L’immobilier locatif était très rentable en France entre 1997 et 2008 avec des rendements qui pouvaient atteindre par endroit les 10%. En plus de cela les prix augmentaient régulièrement, avec la possibilité de faire une plus value en cas de revente.

Les prix stagnent maintenant et la rentabilité de l’immobilier locatif est plombé par l’alourdissement de la fiscalité.

L’immobilier au Québec

Au Québec et plus particulièrement à Montréal, la rentabilité de l’immobilier est actuellement autour de 5 à 7% ce qui est plus que correct.

Montréal est une ville attractive pour l’investissement immobilier, pour plusieurs raisons :

  • des ressources naturelles importantes,
  • une proximité avec les Etats-Unis,
  • et une bonne qualité de vie.

Les critères pour faire un investissement rentable

L’immobilier n’échappe pas à la règle de l’offre et de la demande. Dans les zones attractives, où la demande est forte, les prix auront tendance à augmenter, tandis que des les régions désertées, les prix baissent fortement.

Il est donc important de se renseigner sur les flux migratoires.

Si vous souhaitez louer le bien, il est également important de se renseigner sur la demande locative et ses caractéristiques. Est ce une ville étudiante, le marché de l’emploi et il attractif ? etc…

Certains autres critères sont intéressants avant d’investir, car il permettront de connaitre les villes les plus rentables, où investir :

  • le taux de vacances des logements (plus il est important et plus les locations vont être recherchées)
  • le taux de chômage (cela donnera une indication sur la solvabilité des locataires)
  • le revenu moyen par habitant (cela donnera également une indication sur la solvabilité)

Faut il acheter du neuf ou de l’ancien ?

Là encore tout dépend de ce que vous souhaitez faire du bien. Est ce pour louer ou pour votre habitation principale ou secondaire ?

Si le bien immobilier est destiné à devenir votre habitation choisissez selon votre goût pour le neuf ou l’ancien et selon votre budget.


Si c’est pour louer renseignez vous des loyers pratiqués dans le neuf et l’ancien. Le neuf se louera plus cher et demandera peu de travaux dans les années à venir. Il est également plus attractif car moins énergivore.

A Montréal par exemple, vous pouvez trouvez des projets immobilier neufs en plein centre ville dans des zones très dynamiques comme sur Onessy.ca

Comme plus de 4000 astucieux, recevez gratuitement nos méthodes pour dépenser moins et gagner plus : votre loto gratuit toutes les semaines, de l'argent poche en plus ou un complément de salaire...


Vous avez aimé, likez, merci d'avance
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *